éducation prioritaire

 Etats généraux

Depuis l’arrivée de Blanquer au ministère, l’éducation prioritaire navigue sans pilote. Avec les réussites et dérives qu’on lui connaît, notamment en termes d’expérimentations, de dérégulations, d’injonctions et de prescriptions à tout va.

La carte n’a pas été réactualisée depuis 2015 comme cela avait été prévu, on sait qu’elle avait, en Lorraine, évincé nombre de collèges ruraux. La parution du rapport Mathiot Azéma il y a un an remet sur le tapis la concurrence entre le rural et l’éducation prioritaire. Ne nous y trompons pas, il s’agit de redéployer les moyens, et non d’en ajouter selon les besoins de chacun.

Ajoutons à cela la création de deux cités éducatives (Plateau à Nancy et Forbach) qui mettent à jeu égal l’école et les partenaires extérieurs (voire permettant à ces derniers de rentrer dans la première) mais qui n’impliquent pas pour l’instant réellement les personnels.

METZ - 26 novembre 2020

infos à venir

Publications FSU

Colloque octobre 2019

situation actuelle

cette carte devait être revue en 2019

2014-2015

la redéfinition de la carte de l'éducation prioritaire pour la prochaine rentrée

2013-2014

La mise en place des REP + préfigurateurs à la rentrée 2014